jeudi 13 octobre 2016

Rôle de Profit Zoom® dans la Qualité Economique® / 

/Role of Profit Zoom® in the Economic Quality®


Quand on parle de Qualité Economique®, on parle inévitablement de Profit Zoom®, l'outil informatique dédié. Ci-dessous un article d'introduction à l'informatisation de la Qualité Economique.


jeudi 29 septembre 2016

Pour nos amis allemands / Für unsere deutschen freunde

Bonjour à vous, je sais cela fait longtemps que je n'ai rien posté ici. Je suis désolé, mais un surcroît d'activité limite mes possibilités d'écriture. Donc je ne fais que passer, pour dire que ce blog est lu dans 62 pays, et qu'il intéresse beaucoup nos amis Allemands, à tel point que nous avons commis cette traduction d'un document commercial de LIA.

Ich wünsche Ihnen viel Spass beim lesen, und geben Sie uns Ihr Feedback!


mardi 15 mars 2016

#MethodeUVA : Source Wikipédia

Une solution précise et réactive pour la maîtrise des coûts en démarche Lean


Les démarches d'amélioration continue (Lean, LSS, ...) ont fait émerger un problème latent avec le manque de réactivité et de précision des méthodes de calcul de coûts traditionnels (direct costing, coûts complets, coûts standards) toutes basées sur un système par répartition.
Schématiquement :
  • On crée des centres d'analyse, primaires, secondaires, auxiliaires.
  • On regroupe les coûts par fonctions ou centres,
  • On recherche des unités d'œuvre (UO) ou taux de frais (TF) pour chaque centre
  • On affecte les charges des centres d'analyse aux produits par les U.O. Sans oublier de créer des charges supplétives pour affecter celles dont on ne sait pas trop quoi faire...
Problème :
l’U.O. devrait être choisie pour son lien de causalité existant entre la consommation de ressources et l’élaboration du produit. Bon courage pour appliquer cette règle à la logistique interne !
Il est impossible de trouver une U.O. passe-partout adaptative. Dès que vous changez les liens de consommation, l’U.O. risque fort de varier et tout est à recommencer.
Imaginez la situation au début d’un 5S sur un atelier ou poste de travail, puis cette même situation à la fin. Beaucoup d’éléments de consommation vont changer. Certains vont disparaître d’autres apparaître, mais pas dans le même environnement, ni dans les mêmes proportions ou conditions de consommation. Idem pour la mise en place d’une campagne SMED, ou bien lorsque vous utilisez un tensionneur de flux, pour passer d'un flux poussé au One Piece Flow par exemple ou flux tiré.
Une question va se poser alors :
Jusqu’à quand utiliser la méthode actuelle, sans la revoir en profondeur ?
On le comprend aisément, ce principe de fonctionnement n’est plus adapté à un environnement industriel de plus en plus mouvant, issu d'une démarche d'amélioration continue. Il n’est plus apte à calculer des coûts avec précision.
Ajoutez à ces incertitudes de mesures, l'effet induit du recollement avec la comptabilité générale en fin d'année et vous aurez un bon aperçu de l'ampleur du problème. Comment connaître avec précision, rapidité ET simplicité le coût d'un produit, d'un service, d'une transaction, etc. ?
Actuellement on ne peut espérer au mieux qu'une estimation des coûts avec un intervalle de confiance peu satisfaisant (50 % à 65 % en général). La réalité des bénéfices ou pertes ne peut être connue qu'en fin d'exercice, mais uniquement dans les grandes masses, compte tenu des distorsions du mode de mesure et calcul.
La méthode des UVA, apporte une solution dynamique et pertinente à ces nouveaux défis.
Comment ?
On l’a vu la méthode des UVA considère l’entreprise comme un réseau de processus ou de gammes.
Ce raisonnement oblige, lors de sa mise en place à définir très finement les postes et leur consommation. Si on devait utiliser l’image du papier abrasif pour comparer la finesse des méthodes, on pourrait dire que les méthodes par répartition sont du grain 80 et la méthode des UVA est du grain 400.
Le but et l’avantage de cette opération plus méticuleuse que compliquée est de rendre directe la plus grande partie des consommations.
Il est vrai qu’obtenir ce résultat demande beaucoup de travail préparatoire, mais parmi les avantages :
  • On évite les discussions sans fin sur les U.O., clefs de répartition, adéquation des sections par rapport à l’activité.
  • On ne ‘’tord pas le bras’’ à la réalité quotidienne de l’entreprise. On calcule le coût réel des activités.
  • On n’obtient un résultat sur 12 MOIS GLISSANTS !
  • On dispose d’un indicateur de productivité infalsifiable (l’UVA et sa valeur)
  • On peut modifier les organisations autant que possible. Recalculer les coûts prendra 10 à 15 minutes. Il est ainsi possible de suivre l’impact des changements organisationnels sur la rentabilité des unités. Les ‘’manipulateurs’’ de TRG, TRS, etc, seront confrontés à la réalité de l’UVA. Les commerciaux champions du chiffre, mais aussi des rabais et concessions, sauront s’ils ont raison et combien ces gestes commerciaux coûtent à l’entreprise. Il va falloir expliquer pourquoi le coût de l'UVA est si déplorable alors que les indicateurs sont au "Beau fixe".
  • Si vous disposez d'unités présentes dans plusieurs pays, vous pourrez comparer ce qui est comparable : le taux de création de Valeur Ajoutée. Cet indicateur permet de prendre des décisions stratégiques pouvant remettre en cause les délocalisations décevantes après avoir été terribles.
  • Idem pour la simulation d’investissements, de nouveaux produits, de rentabilité d’un nouveau secteur commercial, etc.
  • Il n'y plus d'opération pénible de recollement avec la comptabilité générale en fin d'année. (Les coûts étant rendus directs)
L'informatisation :
Si vous maîtrisez le développement des bases de données et la pratique de la méthode des UVA, vous pouvez développer vous-même une application pour votre propre utilisation. Mais prévoyez 12 à 24 mois de développement, sans compter le débogage.
Il existe sur le marché une application prête et fiable : (Profit Zoom)
En regard de son prix très abordable, ça ne vaut pas la peine de le réinventer.

jeudi 10 mars 2016

Useful clarification

Précision utile

__________________________________________________________

Suite à l'article "Warning / Attention" précédent, nous avons été contactés par des "spécialistes" de la  Méthode UVA®, s'imaginant en lisant ce blog et les articles présents sur internet, qu'avec un peu de bon sens et de bagou, ils arriveraient à implémenter facilement "une sorte deMéthode UVA®.


Que nenni !

Si la Méthode UVA® paraît simple, c'est à juste raison pour son utilisation quotidienne.


  • Simuler une vente,
  • Comparer deux options de ventes,
  • Mesurer la productivité, mensuelle, trimestrielle,..
  • Simuler des investissements,
  • Mesurer la rentabilité, d'un secteur, d'une gamme de produit, d'une activité, d'un produit, etc...
Ça prend 10 minutes, café compris.






L'utilisation de la Méthode UVA®, est hyper simple et super rapide avec le logiciel "Profit Zoom®" *.

Mais pour arriver à ce résultat, il y a des principes et une démarche à respecter, comme par exemple la finesse d'analyse des processus, l'imputation directe des charges, etc..

A l'instar des artistes et sportifs de haut niveau, le résultat paraît simple, beau et puissant, mais cela cache du travail et de la rigueur.

La construction de la Méthode UVA® est fondamentale pour obtenir un résultat réel et sincère. Confier cette étape à des amateurs, c'est faire courir un grand risque à l'entreprise.

N'oubliez pas que vous allez prendre des décisions stratégiques sur la foi des indications que vous donnera le système.

Mettez en balance les +3 à 5% de CA.HT comme augmentation de résultat et vous constaterez que la  Méthode UVA® est certainement l'investissement et le placement le plus rentable que vous aurez fait.

Vous n'iriez pas confier votre argent à un inconnu qui aurait installé quelques cartons sur le trottoir en guise de bureau.

Bien sûr, on peut toujours chercher à optimiser, mais à relire Molière, on fini toujours par tomber sur Arpagon.

Si vous avez des questions, sur le coût, le travail, le temps que prend l'implémentation du package de la  Méthode UVA® ?

Adressez les à methode.uva@gmail.com

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article.

Cordialement,

Hubert MARIE




* Le logiciel Profit Zoom, fait partie du package de la  Méthode UVA®. Le but est de faciliter le traitement des informations, de calculer le coût de l'UVA et de tracer la courbe de rentabilité. Quel que soit le nombre de postes installés, le prix est sensiblement le même. Par ailleurs, nous n'avons pas de stratégie de vente d'abonnement maintenance ou autre artefacts onéreux. 


Page entreprise : https://www.linkedin.com/company/idoine
Tél. : +33(0)6.58.62.51.17

lundi 7 mars 2016

Warning !

Avertissement !

________________________________________________________________________

Devant les multiples tentatives d’applications « libres » et de certaines dérives, nous pensons qu’il est important aujourd’hui de rappeler, aux utilisateurs potentiels, mais surtout aux ‘’Expert in the book’’ que la Méthode UVA® est une marque déposée, propriété exclusive de Monsieur Jean FIEVEZ.

Comme toute marque déposée, son utilisation commerciale n’est pas libre.

Nous avons souhaité soumettre l’appellation Méthode UVA®, à certaines conditions d’utilisation,  pour garantir aux entreprises utilisatrices, la bonne application des fondamentaux, fruits de longues années de développement.

La philosophie des créateurs de la Méthode UVA®, les a amenés à développer une culture du résultat  utile et concret pour l’entreprise: Engagement de l’augmentation du résultat de +3% à +5% du CA HT.

C’est pour cette raison que nous avons développé un savoir-faire et des outils spécifiques au diagnostic, à la mise en place et à la gestion informatique par un outil dédié et performant (Profit Zoom®). Seuls les experts agréés, sont autorisés à proposer et commercialiser cet outil informatique.

Comme client, c’est votre droit, mais aussi votre devoir d’exiger la certification « Expert Méthode UVA® » délivrée par LIA, seul organisme certificateur.


Pourquoi cette certification ?

Dès la conception de la Méthode UVA®, les auteurs ont intégré les notions essentielles de sécurité, efficacité. La Méthode UVA® est un puissant outil pour votre stratégie d’amélioration de la rentabilité.

Elle a fait ses preuves auprès de très nombreux utilisateurs dans divers secteurs d’activité. 

Mais comme tout principe actif, mal utilisé ou dans de mauvaises mains, il peut y avoir des conséquences néfastes.

Il était donc important de créer cette confiance pour les utilisateurs potentiels.


C’est bien plus qu’une méthode, mais quoi ?

La Méthode UVA® c’est :
·    Des principes fondamentaux novateurs et rédhibitoires.
·    Une expérience d’au moins 20 années dans sa version actuelle.
·    Un savoir-faire, qui va bien plus loin que l’application des principes du livre.
·  Un logiciel de traitement et mise en forme des informations, connectable à tous les systèmes connus actuellement.
·    Un projet d’entreprise nécessitant de former tous les cadres de l’entreprise.
·    Une présentation et un audit gratuit avant toute validation du projet Méthode UVA®.
·    Sous les conditions ci-dessus l’investissement le plus rentable pour votre entreprise.


Qui peut implémenter un projet Méthode UVA® en toute autonomie ?

Seuls les Experts Méthode UVA® certifiés disposent de l’autorisation d’implémentation d’un projet dénommé Méthode UVA® chez un client.

C’est pour cette raison que nous ne validerons jamais un stagiaire, si brillant soit-il, comme pilote ou chef de projet Méthode UVA®. Ce serait un manque de sérieux et de respect vis-à-vis de nos clients. De même, nous n’accepterons pas l’utilisation de l’appellation du label Méthode UVA® sans contrôle.


Comment ?

Savoir si votre interlocuteur dispose de cette certification est simple. Faites-en la demande sur ce site, via la messagerie.
Afin de respecter, la vie privée des experts, nous ne répondrons qu’aux personnes identifiables (Nom, Prénom, Entreprise, N° tél, adresse email) ayant un projet d’implémentation de la Méthode UVA®.


Quid des applications non contrôlées ?

La Méthode UVA® reste une méthode. Par nature elle n’est pas brevetable. C’est un peu comme le Champagne. Tout le monde peut faire du vin mousseux, mais l’appellation Champagne reste très stricte. C’est la seule garantie d’un produit de qualité, non dénaturé.

Après vous pouvez toujours acheter du « Shampanieu » et vous persuader que c’est la même chose.

La rentabilité de la Méthode UVA®, ne justifie pas de faire des économies de bout de chandelle, en essayant de ‘’gratter’’ sur les prix. Votre entreprise mérite mieux que ça, d’autant plus, qu’il est toujours possible de trouver des solutions de financement avec un vrai partenaire.


Remember :



Si vous pensez qu’embaucher un professionnel coûte cher,
attendez de travailler avec un amateur !





Hubert MARIE
hubert.marie@idoine.biz
Page entreprise : https://www.linkedin.com/company/idoine
Tél. : +33(0)6.58.62.51.17

mardi 23 février 2016

23ème article #Méthode UVA


What is the link between the “Petit Prince” from Antoine de Saint Exupery and Erwin’s cat ? Maybe The UVA method… (1/3)


Quel est le lien entre le Petit Prince de St Exupéry et le chat d’Erwin ? Peut-être la méthode UVA… (1/3)

         Cet article est le premier d'une série de trois, permettant de démontrer les avantages de la méthode des UVA par rapport aux méthodes par répartition.


On ne présente plus l’œuvre d’Antoine de Saint Exupéry, "Le petit Prince". En résumé, un aviateur aux commandes de son appareil tombe en panne en plein désert. Alors qu’il tente une maintenance curative low-cost, un petit gamin blond sorti de nulle part lui demande « Dessine-moi un mouton ».
Peut-être est-ce l’effet des gaz d’échappement, du soleil, ou bien d’un coup sur la tête lors de l’atterrissage. Cependant l’aviateur en grand professionnel garde son sang-froid et dessine de manière académique, l’ovin requis !
C’était sans compter sur l’opiniâtreté de notre Petit Prince, qui sans savoir exactement ce qu’il voulait, savait ce qu’il ne voulait pas. Après quelques refus et échanges courtois, notre pilote eut cet éclair de génie, salvateur pour ses nerfs. Il dessinât une boîte, la tendit au casse-pied des sables et lui tint à peu près ce langage : « Voici une boîte et ton mouton est à l’intérieur. Il est exactement comme tu le veux… »

Nous tenons à remercier ici Antoine de Saint Exupéry pour avoir inventé la négociation des clefs de répartition dans la mise en place d’une comptabilité analytique. La boîte consensuelle était la solution et il suffisait d’y penser. Nous reviendrons sur cette notion et son utilisation dans l’article suivant.

Quant au chat d’Erwin, c’est celui de M Schrödinger le célèbre physicien spécialiste de la physique quantique. Ce chat est sensé superposer les états (vivant/mort) avec la même facilité que l’Etat superpose les lois absconses. Nous vous conseillons d’aller voir sur Wikipédia la description de l’expérience. Précisons également qu’il s’agit juste d’une théorie et qu’aucun animal n’a jamais été maltraité.

Ce qui est intéressant à retenir de cette expérience, c’est la conclusion : « On ne connaît l’état du chat qu’à l’ouverture de la boîte » C’est malheureusement le cas des comptabilités par répartition. A chaque étape de répartition, environ 70% des coûts sont justes. Il reste quand même 30% d’erreurs en majorations ou minorations, qui peuvent sans problème mener l’entreprise à sa perte.

Il serait également, hasardeux de conclure que 70% des calculs de coûts des ventes sont bons. On estime plutôt entre 30% et 40% la justesse des coûts en fin de processus.

La vraie question est de savoir de quelle finesse de calcul, votre entreprise a besoin.

Cette exigence de finesse de calcul, vous pouvez l’évaluer facilement par une comparaison simple :

1) Calculez le chiffre d’affaires,
2) Indiquez le taux de marge prévu par vente ou facture ou produit ou par famille client, ou etc.. (Ce calcul dépend de votre activité et de votre politique commerciale)
3) Comparez le résultat constaté en fin d’année, au résultat de votre calcul. (C’est l’ouverture de la boîte contenant le chat)

Si les résultats se rejoignent à +/- 1% sur 3 années consécutives, alors bravo ! Votre système de calcul permet d’atteindre vos objectifs dans son environnement spécifique.

Si les résultats divergent, évaluez de combien et commencez la démarche des « 5 pourquoi ? ». Inévitablement vous arriverez aux conclusions suivantes :

1)  Mon système de mesure des coûts n’est pas assez précis
2) Mon système de mesure n’est pas assez réactif (un comble dans une démarche Lean…)
3)  Mon système est trop opaque, pour identifier les causes racines de ces pertes de rendement.

Tous les cas que nous avons traités jusqu’à présent, présentent des dérives (des pertes de résultat) de -5% à -10% du C.A.HT annuel, impliquant de 20 à 40% des factures.

Fort de ces constats, il n’y a pas des tas de super positions à prendre, si on ne veut pas être contraints de découvrir la réalité en ouvrant la boîte du chat.

Par pitié ! Evitez les solutions classiques, sans subtilité, d’une vision à court terme, comme :

1) Je vais faire pression sur mes fournisseurs (Vos seuls alliés dans la compétition)
2)  Je vais réduire ma masse salariale (Les vrais atouts d’une entreprise, sont ces ressources humaines)


Vous n'avez plus le choix, il faut être plus malin. Vous devez intégrer un système de calcul des coûts, réactif, précis, sans oublier un paramètre très important quant au choix : un système très facile d'utilisation.

Vous découvrirez vite que la méthode des UVA est le support incontournable du lean accounting.




Fig. 1 Quel est le lien entre le"Petit Prince" et le chat de Schrödinger ?




Merci de votre patience et à bientôt              Suite au prochain article. (dans plus ou moins 15 jours. Plutôt beaucoup plus... Sorry)
*********************************************************************************************
Hubert MARIE
hubert.marie@idoine.biz
Page entreprise : https://www.linkedin.com/company/idoine

Tél. : +33(0)6.58.62.51.17

mercredi 3 février 2016

22ème article #Méthode UVA

It's time to change our philosophy in costs calculating.

Il est temps de changer notre philosophie de calcul de coûts.



I'm back ! A vrai dire, ce n'est pas pour vous livrer le fruit de mes travaux, mais plutôt pour vous faire découvrir un article très intéressant de Monsieur Leslaw Kolakowski, avec son autorisation.

Leslaw Kolakowski est le développeur de PROFIT ZOOM et spécialiste de l'implémentation informatique de la méthode UVA. Il est l'un des rares spécialistes de la méthode UVA pouvant revendiquer des dizaines d'applications.

Merci à toi Leslaw pour cette participation.

L'article,




Nouvelles du blog :

Nous en sommes à 26262 visites, dans 45 pays. Dans le désordre :

France, USA, Maroc, Algérie, UK, Russie, Suède, Pologne, Réunion, Guadeloupe, Tunisie, Brésil, Allemagne, Italie, Iran, Pays-Bas, Espagne, Colombie, Belgique, Portugal, Mexique, Turquie, Vietnam, Côte d'Ivoire, Suisse, Hongrie, Ukraine, Canada, Singapour, Malaisie, Hong Kong, E.A.U., Liban, Congo-Brazzaville, Lettonie, Kenya, Afrique du Sud, Philippines, Japon, Sénégal, Bénin, Luxembourg, Chine, Roumanie, Maurice.


Un groupe ouvert sur linkedin / An open group on linkedin :

https://www.linkedin.com/grp/home?gid=8416782&trk=my_groups-tile-grp

Hubert MARIE
hubert.marie@idoine.biz
Page entreprise : https://www.linkedin.com/company/idoine
Tél. : +33(0)6.58.62.51.17